Principe universel, corollaire de l'accès à la connaissance pour tous, il est acquis que les idées et partant les informations sont libres. Et de fait, aucune système juridique ne permet de protéger directement une idée.

Déposer une alerte par courriel sur ce tag : les articles publiés vous seront envoyés directement.

Depuis deux décennies déjà, nous assistons à un malentendu, parfois soigneusement entretenu par ceux qui y ont intérêt. Il s'agit d'entretenir l'amalgame entre le droit de l'auteur et le droit à l'information. Le plus souvent cet amalgame est maintenu en vie par omission. Tel avocat ou tel professeur de droit brandit devant des non juristes intimidés la menace du délit de contrefaçon pour toute personne qui oserait violer la propriété de l'auteur, sans dire qu'en revanche, les idées et les informations sont en principe libres de droit. Lire la suite