Sommaire :

Éditorial

Regards sur le Web 2.0 - Didier Frochot, Fabrice Molinaro

Genèse du terme de Web 2.0 - Fabrice Molinaro

Petit lexique du Web 2.0 - Fabrice Molinaro

Pourrais-je avoir un nuage de tags sur mon site Web 2.0 ? - Didier Frochot

Quelques applications emblématiques du Web 2.0 - Fabrice Molinaro

o Blog
o Partage de fichiers multimédia
o Encyclopédie collaborative en ligne
o Géo-localisation
o Bureautique en ligne

Le Web 2.0 au service de la veille et de la recherche d'information - Fabrice Molinaro

o Flux RSS
o Revue de presse personnalisée
o Social bookmarking
o Moteur de recherche personnalisé
o Moteur de recherche et répertoire collaboratif
o Page d'accueil personnalisée

 

Éditorial

Le concept de Web2.0 s'est répandu comme une traînée de poudre, dans les milieux du Web tout d'abord, puis dans les médias grand public. Il semble ainsi que, près de 15 ans après la naissance du Web, les grands médias aient de nouveau de la matière à se mettre sous la dent à propos du phénomène Internet. Et comme d'habitude, avec un cortège d'approximations et de slogans plus ou moins marketing. Bref, le Web 2.0 est devenu une mode. Une raison de plus - a priori - pour Defidoc de ne pas en parler, tant il est vrai que notre ligne éditoriale est de s'élever au-dessus des modes et des phénomènes d'engouement superficiel. Nous avons tant vus de prétendues révolutions disparaître comme elles étaient venues, sans laisser de traces...
Mais cette fois, en dépit de la mode, le phénomène Web 2.0 est vraiment sérieux, même s'il est difficile à cerner. Le concept lui-même a été lancé à l'anglo-saxonne, de manière très pragmatique, comme une nébuleuse indéfinissable, tout juste illustrée d'exemples "pour faire comprendre ce qu'on veut dire". On est loin de la conceptualisation à la française et l'esprit cartésien est toujours un rien dérouté par l'empirisme d'outre-Atlantique.

Toujours est-il que le Web 2.0 est devenu une réalité tangible parce qu'il est avant tout sous-tendu par des avancées techniques importantes, qui globalement permettent au plus grand nombre d'internautes de devenir auteur et acteur sur le réseau. Un pas de plus dans ce sens, et non une nouveauté puisque - déjà - le "premier" Web offrait beaucoup de souplesse pour que toute personne puisse communiquer. Mais aujourd'hui c'est encore plus facile et tout aussi peu cher. Deux critères qui vont sans doute donner un nouveau souffle au Web, et faire exploser à la fois le trafic et le nombre de sites, notamment les blogs qui déjà pullulent.

Pour aborder cet univers du Web 2.0, nous proposons des articles de vulgarisation technique, mais aussi de réflexion, pour tenter d'échapper au regard simplement béat face au progrès technique, et mieux comprendre au sein de quels enjeux informationnels et de pouvoirs ce nouveau souffle du Web vient s'insérer.

C'est ainsi que nous portons pour commencer quelques Regards sur le Web 2.0 pour contribuer à le démythifier et à comprendre ses vraies dimensions.
Un court article rappelle la Genèse du terme Web 2.0 et un Petit lexique tente de définir les termes essentiels pour une bonne appréhension du phénomène.

Entre la nébuleuse du Web 2.0 et les Nuages de tags, il n'y a qu'un pas, à partir duquel nous démontons le faux-semblant des prétendues innovations techniques du Web qui en fait ne sont que l'application de méthodes de traitement de l'information dont certaines sont plus que séculaires.
Deux articles pratiques suivent, présentant Quelques outils emblématiques du Web 2.0 et expliquant en quoi le Web 2.0 peut être au service la veille et à la recherche d'information.

les-infostratèges - décembre 2006