Google Actualités représente un très bel outil pour constituer - chaque matin - sa revue de presse. En effet, les articles issus de plus de 500 sources d'information francophone (Libération, Le Figaro, etc.) sont automatiquement classés par grandes thématiques (À la Une, France, etc.). Si ce service d'actualités était déjà très satisfaisant, Google a décidé d'aller plus loin en permettant à l'utilisateur de personnaliser sa propre revue de presse.

C'est le 10 mars 2005 que Google annonce une amélioration considérable de son service d'information en ligne.

Une mise en page personnalisable

Auparavant, l'internaute devait se contenter de consulter les articles insérés dans des blocs (À la une, International, France, etc.) qui semblaient inamovibles. Désormais, celui-ci peut manipuler ces blocs comme il l'entend pour construire une page d'accueil qui répond mieux à ses préoccupations.
En cliquant sur le lien « Personnaliser cette page », il est possible de configurer sa page d'actualités. L'éventail des possibilités est assez impressionnant.

Agencer les blocs d'actualité sur mesure

Ainsi, l'on peut modifier :
- l'ordre d'affichage des rubriques (faire apparaître - par exemple - Culture et Science/Tech en haut à la place de International et France comme sur la page par défaut) ;
- le nombre de rubriques (faire disparaître certaines rubriques si on le désire)
- ou encore le volume de titres dans chaque bloc (affichage de un à 9 grands titres).

Définir le nombre d'articles affichés

À tout moment, il est possible de modifier le nombre de titres affichés en cliquant sur le lien « Modifier » à droite du titre de la rubrique ou encore sur les liens « Afficher plus d'articles » ou « Afficher moins d'articles » en bas de la rubrique.

Avec ou sans images

En haut à droite, l'on peut choisir entre deux modes d'affichage : Google Actualités standard (avec les images) et Version texte (sans images).

Des rubriques au choix

Mais Google Actualités permet d'aller plus loin. En effet, l'utilisateur a la possibilité de « faire son marché » parmi les 22 antennes internationales. Celui-ci peut donc facilement intégrer à sa page d'accueil personnalisée le bloc Science/Tech de Google Actualités, le Scienze de Google Italie et le Ciencia/Tecnología de Google España. Au total, l'utilisateur peut aujourd'hui afficher vingt rubriques.

Des rubriques d'actualité sur mesure

Enfin - encore mieux -, il est possible de créer ses propres rubriques personnalisées. Il suffit de cliquer sur « Ajouter une rubrique personnalisée » puis de proposer des mots-clés de son choix. En proposant - par exemple - « conservation du patrimoine », une rubrique portant cette expression sera créée. Tous les articles contenant ces termes apparaîtront directement dans ce nouveau bloc.
En combinant la suppression des rubriques standard (seule La Une est inamovible) avec le choix de rubriques sur mesure, il est possible de se créer sa page d'actualité (sorte de revue de presse thématique automatisée) entièrement sur mesure, pour suivre par exemple une série de sujets de veille.
Et comme il est aussi possible de revenir à tout moment sur la version par défaut de Google Actualités en cliquant sur le lien « Google Actualités standard », l'utilisateur peut basculer facilement entre la version standard de Google Actualités et sa revue de presse personnalisée (lien « Actualités personnalisées »).

Une personnalisation à emporter

Ce service de page personnalisée - s'il est très intéressant - possède certaines limites. En effet, la configuration de sa page d'actualités reste étroitement liée au poste sur lequel celle-ci a été créée. Ainsi, un utilisateur qui aura préparé sa revue de presse personnalisée sur le PC de son lieu de travail ne la retrouvera pas une fois connecté sur un autre poste (au travail ou chez lui). C'est pour remédier à cet inconvénient que Google Actualités a ajouté - depuis le mois de mars 2006 - un lien "Emportez cette page avec vous". Il suffit alors d'avoir un compte Google pour enregistrer ses préférences. Une fois cette opération effectuée, il suffira de se connecter à son compte Google sur n'importe quel poste et en tout point du globe pour retrouver sa revue de presse personnalisée.

Le secours des flux RSS/ATOM

Enfin, il est également possible - une fois sa page d'actualités personnalisée configurée - de cliquer sur le lien RSS ou Atom situé à gauche de la page pour générer un flux de ce type. L'utilisateur pourra ainsi suivre sa revue de presse via un lecteur de flux RSS ou Atom (cf. notre article sur le sujet).

Un outil décidément à connaître et à utiliser pour ses missions de veille.

|cc| Fabrice Molinaro - juin 2006

Voir aussi :

Google Actualités - RSS, définitions et historique - Atom : présentation - Usages des fils RSS/Atom - Lecteurs de fils RSS/Atom

<< Les alertes Google : un outil au service de la veille | Sommaire | Les fils RSS/Atom et la veille >>