Disposer d'un compte webmail est chose aisée. Encore faut-il savoir faire son choix parmi différentes solutions qui répondent à des logiques de fonctionnement et d'usages bien différents.

Création d'un compte webmail

L'inscription à un tel service est gratuite. Nombreux sont les sites - comme Caramail (http://www.caramail.com) ou Hotmail (http://www.hotmail.com) - qui fournissent une adresse e-mail gratuitement en échange d'informations sur l'utilisateur (nom, prénom, adresse, centres d'intérêts, etc...). Celui-ci doit donc s'attendre à recevoir régulièrement des publicités dans sa boîte de réception.

Par ailleurs, la plupart des services de webmail limitent les capacités de stockage des comptes de messagerie. Ainsi, les utilisateurs de webmail doivent régulièrement procéder à des suppressions de messages pour libérer un peu d'espace.
Toutefois, la guerre ouverte qui oppose aujourd'hui certains prestataires change un peu la donne et cela pour le plus grand profit des utilisateurs. Ainsi, GMail (http://www.gmail.com) - le récent service de messagerie de Google - offre 1 Go d'espace pour stocker messages et documents tandis que Yahoo ! (http://www.yahoo.fr) propose, pour sa part, 250 Mo. Mais l'utilisateur peut bénéficier de 2 Go d'espace de stockage, en souscrivant à un abonnement payant.

L'accès à un webmail nécessite un nom d'utilisateur et un mot de passe confidentiel. Il suffit donc de choisir ces deux données lors de la procédure d'inscription.
L'adresse électronique prendra la forme suivante : identifiant@nom_domaine (du webmail)
Exemple : edouard_rix@gmail.com

Ensuite, il suffira à chaque connexion au site web, de donner son identifiant et son mot de passe, pour pouvoir accéder à son compte de messagerie.

Consultation d'un compte webmail

La consultation d'un compte webmail peut répondre à des logiques de fonctionnement et d'usages bien différents. Voici une bonne raison de proposer une typologie des webmail qui pourraient prendre 4 formes : le Webmail/Pop, le Tout-Webmail, le Webmail intégral et le « Web2pop ».


Le Webmail/Pop. Si l'on choisit d'utiliser un webmail, il est toutefois souvent possible de consulter également ses messages à partir d'un logiciel de messagerie classique. Il suffit alors de configurer le client de manière à ce que le logiciel récupère les messages sur le serveur de messagerie du webmail. Ainsi, une personne possédant un compte auprès d'un service de webmail devra donc indiquer son identifiant, son mot de passe, l'adresse du serveur SMTP de son FAI ainsi que l'adresse POP fournie par le webmail.
Par exemple, Pierre Destouches, abonné chez Wanadoo mais qui a créé aussi le compte p.destouches@yahoo.fr chez Yahoo devra configurer son client de messagerie de la manière suivante :

:: Identifiant : p.destouches
:: Mot de passe : xxxxx (mot de passe choisi par Pierre Destouches)
:: Serveur SMTP : smtp.wanadoo.fr
:: Serveur POP : pop.mail.yahoo.fr

Cet utilisateur pourra donc consulter son webmail à la fois à partir du site web du prestataire et d'un client de messagerie, installé sur son poste de travail. Il pourra aussi conserver ses messages et les classer dans des dossiers d'archives.


Le Tout-Webmail. Parmi les fonctionnalités les plus utiles des messageries électroniques basées sur le Web, on distingue la possibilité de pouvoir les paramétrer, afin de consulter d'autres comptes de messagerie. Ceci s'applique aux serveurs de messagerie utilisant le protocole POP3.
Il est donc parfois possible de consulter plusieurs comptes - y compris ceux créés chez les FAI - à partir du service webmail.
Cette fois-ci, la page web devient l'unique interface pour la gestion de son courrier électronique.
Pour ce faire, il suffit de donner les informations suivantes sur le webmail : identifiant, mot de passe ainsi que l'adresse du serveur POP de son FAI.
Yahoo, tout comme Hotmail, propose ce type de prestations qui permettent de fidéliser toujours plus ses membres.
Enfin, certains sites permettent, à partir d'une page Web - et sans obligation d'abonnement au service - de consulter ses différents comptes e-mail, où qu'ils soient dans le monde. C'est le cas du service E-Mailanywhere (www.e-mailanywhere.com/).
Il suffit, sur une simple page web, de donner son login, son mot de passe et l'adresse du serveur POP de son FAI pour pouvoir automatiquement accéder à ses e-mails.


Le Webmail intégral. Certains webmails ne sont pas consultables avec un logiciel de messagerie. Mais, c'est surtout le modèle économique qui est en cause. L'envoi de publicités dans les boîtes aux lettres des utilisateurs et l'affichage de bandeaux publicitaires permettent ainsi de rentabiliser un peu le service.


« Web2Pop » (lire web to pop) : Si certains services de webmail ne permettent pas l'option POP, il existe toujours une possibilité pour consulter ses messages à partir d'un logiciel de messagerie classique. Ceci, grâce aux utilitaires appelés « web2pop » qui se chargent de faire la passerelle entre les webmails et les logiciels clients.
Le fonctionnement de ces programmes est très simple. Il suffit d'indiquer dans les paramètres de son logiciel de messagerie, le nom de son compte ainsi que les serveurs POP et SMTP fournis par l'utilitaire. Dès que l'usager relève ou envoie des messages, ces serveurs sont sollicités et ils se chargent ensuite de rapatrier les messages stockés sur le webmail vers le logiciel de messagerie installé sur l'ordinateur. Ces utilitaires peuvent également prendre en charge l'envoi de nouveaux messages.
Il existe plusieurs programmes permettant de prendre en charge ce type de services. Les plus populaires étant : Web2Pop, C-Webmail ou encore POP3connector.

|cc| Fabrice Molinaro - février 2005

Lire aussi : Le webmail - définitions