La technologie Internet, transposée dans les entreprises pour les intranets, est aujourd’hui l’outil de base du partage de l’information dans le monde et dans les entreprises.

Un outil de communication pour tous

Depuis l’explosion de l’Internet grand public à partir de 1993, le Web est devenu le lieu de communication par excellence, lieu virtuel, au point qu’on a dit un peu vite que l’Internet devenait le double virtuel du monde réel, au point qu’on a parlé de village planétaire pour traduire l’idée de rétrécissement psychologique de la planète et d’espaces sans territoires.
De sorte que, de confiné au monde de la recherche scientifique qu’il était au départ, Internet est devenu le canal de communication mondial pour tous : entreprises et aussi particuliers. Rares sont aujourd’hui les actifs et les jeunes qui n’ont pas d’e-mail ; rares sont les entreprises et les organismes publics qui n’ont pas de site Web. Internet, par la messagerie et les sites d’information ou de transaction, est devenu le dénominateur commun de l’activité économique des pays développés. Et il offre aussi, par la modicité des investissements qu’il suppose, des possibilités d’accès démultipliées à la connaissance et à la culture pour les pays en développement.

Un net succès technique et économique

Le grand succès de ce nouveau vecteur de communication est très largement conditionné aux faibles coûts de développement induits. Même si la mise en place d’un site Web nécessite une expertise et des savoir-faire, l’investissement est sans commune mesure avec la lourde mise en œuvre de moyens informatiques des années 80 et 90. Ceci est dû à la simplicité de mise en œuvre, mais aussi à la baisse des coûts de production des matériels, conjuguée avec l’augmentation considérable des puissances de traitement et des volumes de stockage. Un système d’information électronique élaboré est aujourd’hui à la portée d’une PME, voire d’un cabinet libéral là où il était naguère réservé aux grandes sociétés.

Des savoir-faire toujours nécessaires

La démocratisation de tels moyens de communication ne doit pas laisser croire que, si c’est facile, pas cher et si ça peut rapporter gros, il suffise de bricoler son site dans son coin. Le développement technique de pages Web est presque aussi simple aujourd’hui que la rédaction de documents en traitement de texte, mais les arrière-plans techniques supposés, la connaissance du langage de description de page HTML, l’environnement technique d’un site, et par-dessus tout, les méthodes de conduite de projet et de gestion rationnelle de sites Internet ou intranet sont les conditions indispensables pour mener efficacement à bien leur réalisation et leur maintenance.

Penser les sites internet / intranet

Outil de communication, un site Web ou un intranet se pense en tant que tel. Il s’intègre dans le dispositif global de communication externe ou interne de l’organisation, ainsi qu’en termes d’ergonomie des systèmes d’information.
Outil de diffusion d’information, un site Web ou un intranet se pense aussi en termes éditoriaux et d’organisation documentaire.
Qu’il soit externalisé à l’origine ou développé et mis à jour en interne, il se pense bien sûr en termes de profils de compétences et de volume de travail. Il ne se développe ni ne s’amine à temps perdu, s’inscrit forcément dans la durée et doit donc être pensé sur le long terme et non ponctuellement.
En d’autres termes, un site Internet ou intranet se pense et se gère, dans toutes ses dimensions, faute de quoi il cesse vite d’être utilisé et l’investissement, pour modique qu’il soit, n’est pas rentabilisé.

Des méthodes et des outils

La présente partie de ce site proposera peu à peu des textes concernant les méthodes et les outils pour bien développer des intranets ou des sites Web.
Actuellement, seule la rubrique Méthodologie est ouverte. Les autres seront alimentées au fil des mois.