L’information et son support, le document, ont été les vecteurs fondamentaux de la société de l’information. Mais la connaissance sera l’enjeu essentiel du XXIème siècle.

Le concept d'information mis au jour au tournant du XXème siècle est un des plus féconds mais aussi un des plus flous qui puisse être. Fécond parce qu'il a permis la focalisation de techniques uniques pour le traitement de toute connaissance, jusques et y compris dans le domaine artistique et culturel. Flou parce que jamais un concept n'a autant été véhiculé sans qu'on en rappelle la définition.
Le mot information est tellement connu que personne ne s'attache plus à en définir le sens. Il suffit de prendre un manuel de documentation pour s'en convaincre. Il est tout de suite question d'information journalistique, spécialisée, juridique, scientifique... Mais curieusement, le concept central des métiers qui se veulent de l'Information-Documentation n'est jamais défini en lui-même.

La chaîne du document au savoir

Au cœur des préoccupations des métiers du secteur de l'information-documentation se trouve donc l'information. Autour de cette matière première si particulière gravitent les autres réalités que sont le document, la donnée, la connaissance et les savoirs.

De la gestion des connaissances à la connaissance

À la faveur d'une évolution dans les types de gestion de l'entreprise, reparaît le concept de connaissance. C'est une tendance récente qui semble connaître son apogée avec la gestion des connaissances, plus connue sous son vocable anglais de Knowledge management, KM pour les initiés... Le concept, commercialement porteur, est bien sûr devenu une mode et presque un mythe, un de plus, dans le monde de l'entreprise aux dirigeants sans cesse à la recherche de méthodes nouvelles et si possible faciles pour améliorer leur compétitivité. Mais par delà cette mode est une réalité qui à notre sens dépasse largement le seul concept de KM.

Salvatrice connaissance

Le monde redécouvre aujourd'hui la connaissance. Il s'aperçoit que s'il court après l'information depuis deux ou trois décennies, ce n'est pas pour l'information en soi, mais pour la connaissance qu'elle peut apporter. La valeur ajoutée intrinsèque de ce qu'on appelait naïvement dans nos métiers la bonne information au bon moment, sans creuser plus avant, c'est sa richesse de sens pour son usager. Elle le fait progresser dans son intelligence (au sens anglo-saxon du terme) de l'environnement et donc dans son efficacité.

Des points de repères et de réflexion

Cette rubrique propose quelques réflexions de base à toutes les personnes qui s'intéressent à ce secteur d'activité que d'aucuns commencent à nommer Information-Documentation-Connaissance, ou plus rapidement IDC. Là encore on peut ajouter le C de connaissance pour suivre une mode, sans trop comprendre son poids. Mais le concept de connaissance, sera inévitablement l'enjeu fondamental du siècle qui s'ouvre.
Cette rubrique propose aussi quelques textes sur les métiers de l'IDC. Textes de réflexion, textes sur les pratiques, les méthodes et les outils de traitement et de gestion de l'information. Le nombre de ces textes augmentera bien sûr au fil des mois sur ce site.