En 2017, 1 internaute sur 5 (21%) âgé de 6 ans et plus déclare utiliser un service de vidéo à la demande par abonnement, contre 15% en 2016, ce qui représente une augmentation de 40% ; ils étaient à peine plus d’1 sur 10 en 2015 (12%). C’est l’un des enseignements importants du baromètre SVoD, réalisé pour la 3ème année consécutive par Médiamétrie.

Cette progression est essentiellement portée par Netflix, devant deux acteurs majeurs français, Canal Play et SFR Play. On note également l’arrivée récente d’Amazon sur le marché, illustrant le dynamisme de la SVoD.

La SVoD se distingue par son utilisation largement partagée : 83% des SVoDistes déclarent mutualiser leur abonnement avec au moins 1 autre personne. On compte ainsi plusieurs utilisateurs par abonnement.

La montée en puissance de la SVoD se traduit également par une augmentation de la fréquence d’utilisation des plateformes : 44% des SVoDistes utilisent leur plateforme tous les jours, soit 2 points de plus qu’en 2016.

Si la SVoD gagne des adeptes, elle arrive aussi à fidéliser ses utilisateurs : on recense 41% d’anciens utilisateurs – depuis plus d’un an –  contre 33% en 2016. Ces adeptes ne se voient également pas l’abandonner prochainement : 87%  d’entre eux envisagent de poursuivre leur utilisation.

Pour de nombreux SVoDistes, la qualité première des plateformes tient à la richesse et à la variété des contenus : 46% d’entre eux utilisent la SVoD pour pouvoir accéder à un grand nombre de vidéos. Le catalogue de séries constitue la clef de voûte des plateformes : il s’agit du type de contenus le plus regardé par les SVoDistes, suivi dans l’ordre par les dessins animés et les films. Plus de 3/4 des utilisateurs regardent ainsi une série au moins 1 fois par semaine sur leur plateforme, avec une part significative qui en visionne tous les jours.

Le succès de la SVoD est aussi dû à des avantages inhérents aux plateformes : l’absence de publicité, la tranquilité d’utiliser un service légal, sa flexibilité avec l’opportunité d’arrêter ou de reprendre son abonnement à tout moment sans délais: une part non négligeable de SVoDistes se sont déjà désabonnés puis réabonnés à la même plateforme ou à une autre. Enfin, le prix attractif des abonnements et la possibilité de partager son compte pour encore réduire les coûts séduisent un bon nombre de pratiquants.

La SVoD, avec son modèle économique, la richesse de ses contenus, la possibilité de s’affranchir du temps et de bénéficier du multi-écrans, a de nombreuses cartes en main pour faire évoluer les pratiques des internautes-téléspectateurs.

Plus d'infos : www.mediametrie.fr/comportements/communiques/barometre-svod-avec-40-d-utilisateurs-supplementaires-en-1-an-l-adoption-de-la-svod-s-accelere.php?id=1782