Le réseau social Twitter a donc décidé de dépasser la limite historique des 140 caractères. Après des mois de tests, la plateforme permet, depuis le 7 novembre dernier, de poster des messages allant jusqu'à 280 caractères.

Voici quelques explications publiées par Aliza Rosen, Product Manager chez Twitter : "En septembre, nous avons lancé un test pour étendre la limite des 140 caractères afin que tous les utilisateurs aux quatre coins du monde puissent s’exprimer facilement en un Tweet. Nous souhaitions rendre cela possible tout en conservant la rapidité et la brièveté qui font que Twitter est Twitter. Après analyse des données, cette expérimentation s’avère être concluante et nous sommes ravis d’annoncer que nous déployons ce changement dans toutes les langues impactées par ce soucis de place. Pendant les premiers jours du test, plusieurs personnes ont Tweeté en utilisant l’intégralité des 280 caractères pour profiter de la nouveauté mais, peu de temps après cet usage s’est normalisé. Nous avons observé que lorsque les utilisateurs devaient utiliser plus de 140 caractères, ils Tweetaient plus facilement et plus souvent. Mais surtout, nous avons observé que la plupart du temps, les Tweets ne dépassaient pas les 140 caractères et que la brièveté de Twitter était toujours là."

Il s'agit donc bel et bien d'une mini-révolution chez Twitter qui multiplie les changements pour tenter de se renouveler aux yeux des utilisateurs. Toutefois, certains puristes dénoncent cette évolution.

Adepte de ce réseau, Bernard Pivot prédit, avec ce changement, une perte de la qualité de Twitter : " Je pense que beaucoup de gens vont trouver plus agréable et plus facile de s'exprimer en 280 signes. Car ainsi, ils ne seront pas bridés et pourront se laisser aller. Toutefois, je pense que la qualité de Twitter va en pâtir. Et je ne parle pas des fautes d'orthographe, de grammaire ou de syntaxe... (...) Un tweet vous oblige à aller à l'essentiel, sans fioritures, sans propositions subordonnées. On n'a pas le temps de mettre des «cependant», des «quoique»... Il faut dégager l'image, la pensée que vous voulez écrire. Et cela demande un effort intellectuel."

Plus d'infos : https://blog.twitter.com/official/fr_fr/topics/product/2017/tweeter-plus-facilement-280.html