L'Institut d'études marketing et d'opinion CSA a publié le 20 septembre sa dernière étude portant sur Les Français et la protection de leurs données personnelles. Cette étude, réalisée à partir d'une enquête menée au cours du mois d'août, fait ressortir des points remarquables sous l'angle qui nous intéresse au plus au point : l'e-réputation.

Une sensibilisation des Français pour leurs données personnelles en progression

Selon le communiqué de presse de CSA, l'étude révèle une sensibilisation accrue des Français au sujet de leurs données personnelles et de la nécessité de les protéger contre les risques d’utilisation frauduleuse. 

Un tiers des Français a déjà tenté de nettoyer des informations personnelles sur internet

L'enquête révèle ainsi que 33% des Français ont déjà essayé d’effacer des informations les concernant sur internet, dont 17% « plusieurs fois ». Un chiffre qui grimpe à 61% chez les 18-24 ans, dont 33% « plusieurs fois ».

Une prise de conscience surtout chez les jeunes

Soucieux de leur e-réputation, près de 75% des 18-24 ans déclarent par ailleurs rechercher régulièrement sur le net des informations associées à leurs nom et prénom (vs 57% de l'ensemble des Français).

Une préoccupation en hausse

En 2017, 85% des Français se disent préoccupés par la protection de leurs données personnelles en général, soit une augmentation de 4 points par rapport à 2014.

Une question qui suscite encore plus d’inquiétude dès lors qu’il s’agit de la protection des données sur Internet : 90% se disent préoccupés pour leurs données mises en lignes (+5 pts depuis 2014).

Les 18-24 ans apparaissent particulièrement sensibles à cette question puisqu’ils sont 93% à se dire préoccupés par la protection de leurs données en ligne, dont 48% « très préoccupés » (vs 39% pour l’ensemble des Français).

L'étude fait encore apparaître une nette croissance des usages tels que paiement en ligne ou publication de photographies personnelles sur les réseaux sociaux et bien d'autres observations instructives sur le comportement des Français sur internet.

Un début de prise de conscience encourageant

Notons à la lecture de cette étude une nette croissance de la prise de conscience de nos compatriotes pour les risques encourus sur le net, encore qu'ils ne placent pas forcément les risques dans l'ordre d'importance existant à ce jour. Si la question du piratage des comptes bancaires peut leur paraître inquiétante, à juste titre dans l'absolu, celle-ci est beaucoup plus rare statistiquement et plus facile à contrer juridiquement et pénalement que le dénigrement, la diffamation, l'injure et le porn revenge qui peuvent implacablement démolir une réputation et donc pourrir une vie, nous sommes bien placés pour le voir tous les jours au travers des demandes de nettoyage du net que nous recevons.

En savoir plus

Consulter la page de présentation de l'étude permettant de télécharger le rapport complet :
https://www.csa.eu/fr/survey/les-fran%C3%A7ais-et-la-protection-de-leurs-donnees-personnelles