Pour la 5ème édition de son baromètre Social Life qui intègre désormais les applications de messagerie, Harris Interactive a souhaité prendre du recul et évaluer l'impact des médias sociaux sur nos modes de communication et d'information à l'ère du conversationnel et des chatbots (ndlr : robots logiciels pouvant dialoguer avec un individu ou consommateur par le biais d'un service de conversations automatisées).

L'édition 2017 du baromètre Social Life propose d'aborder successivement les 5 thématiques suivantes :

  • Le nouvel échiquier social ;
  • L'impact des médias sociaux sur nos communications interpersonnelles ;
  • L'impact des médias sociaux sur nos relations avec les marques ;
  • Conversation avec les Chatbots ;
  • L'impact sur notre relation à l'information.

C'est ainsi qu'au-delà d'internet dont on connaît l'importance, les réseaux sociaux occupent une place croissante dans l'accès à l'actualité des plus jeunes générations. Un signe qui ne trompe pas : après s'être longtemps considérées comme de simples « relais » des informations publiées, les plateformes sociales Facebook et Twitter elles-mêmes, admettent être des entreprises de médias.

2016 aura assurément été marquée par l'explosion du nombre de chatbots lancés par les marques et les médias. Après un point sur les principaux atouts des chatbots pour les marques et les médias, Harris Interactive dresse donc un bilan à date sur leur usage, leurs principaux avantages et leur niveau d'utilité perçus par les utilisateurs puis le niveau d'intérêt qu'ils génèrent plus globalement auprès des inscrits sur des messageries sociales (applications dédiées de type Facebook Messenger ou messageries internes de type Twitter).

Consulter les deux infographies (au format PDF - 1,6 Mo) : http://harris-interactive.fr/wp-content/uploads/sites/6/2017/03/harris-interactive-social-life-2017-infographies-rs.pdf