En faisant le constat de la multiplication des cas d’intimidations, de comportements violents et de harcèlement sur Internet, Twitter a décidé d'améliorer la gestion des abus sur sa plateforme : le contrôle, le signalement et l’application. Un point positif pour la lutte contre l'e-réputation négative.

Twitter a depuis longtemps une fonctionnalité appelée "masquer" qui permet à l'utilisateur de masquer des comptes dont on ne veut pas voir les Tweets. Mais le réseau social a décidé d'étendre cette fonctionnalité "masquer" là où les personnes en ont le plus besoin : les notifications. Désormais, les utilisateurs vont pouvoir masquer des mots et des phrases, et même des conversations entières dont on ne veut pas recevoir les notifications.

Par ailleurs, la politique de Twitter en matière de comportement haineux interdit des comportements spécifiques qui ciblent des personnes en raison de la race, l’ethnie, l’origine, l’orientation sexuelle, le genre, l’identité de genre, la conviction religieuse, l’âge, le handicap ou la maladie. Mais Twitter apporte désormais un moyen plus direct de signaler ce type de contenu pour l'utilisateur ou pour les autres. Ce changement pourrait ainsi améliorer la capacité du réseau à examiner ces signalements.

Enfin, Twitter a mis en place un programme de formation continue destiné à ses équipes d’assistance. Tout en améliorant ses outils et systèmes internes afin de gérer plus efficacement des comportements lorsqu’ils sont signalés. L'objectif est ainsi de mettre en place un processus plus rapide et plus transparent.

Plus d'infos : https://blog.twitter.com/fr/2016/des-progr-s-pour-rem-dier-aux-abus-en-ligne

Au service de votre réputation

Voir notre blog spécialisé sur l’e-réputation : www.votre-reputation.com
Et spécialement la rubrique Entreprises et dirigeants : www.votre-reputation.com/entreprises-et-dirigeants/