Tous les ans, la Journée mondiale de la liberté de la presse permet de célébrer les principes fondamentaux de la liberté de la presse, d’évaluer la liberté de la presse à travers le monde, de défendre l’indépendance des médias et de rendre hommage aux journalistes qui ont perdu leur vie dans l’exercice de leur profession. Le 3 mai a été proclamé Journée mondiale de la liberté de la presse par l’Assemblée générale des Nations Unies en 1993, suivant la recommandation adoptée lors de la vingt-sixième session de la Conférence générale de l’UNESCO en 1991.

Plus de 100 célébrations nationales ont lieu chaque année pour commémorer cette journée. L’UNESCO mène cette célébration mondiale en identifiant une thématique globale et en organisant l’évènement principal dans un lieu différent chaque année.

Cette année, l'UNESCO et le Gouvernement de la Finlande co-organisent la célébration principale de la Journée mondiale de la liberté de la presse (JMLP) ainsi que la cérémonie de remise du Prix mondial de la liberté de la presse UNESCO/Guillermo Cano. Ce Prix est destiné à distinguer une personne, une organisation ou une institution qui a contribué d’une manière notable à la défense et/ou à la promotion de la liberté de la presse où que ce soit dans le monde. La cérémonie de remise du Prix aura lieu à Helsinki, en Finlande, le 3 mai 2016.

La JMLP sera aussi l'occasion d'aborder 3 axes sujets importants :

  • la liberté d’information en tant que liberté fondamentale et droit humain ;
  • la protection de la liberté de la presse contre la censure et une surveillance excessive ;
  • la garantie d’une sécurité du journalisme en ligne et hors ligne.

L'UNESCO rappelle également que l'année 2016 coïncide avec le 250ème anniversaire de la première loi sur la liberté d’information qui couvre la Suède et la Finlande actuelles.

Plus d'infos : www.unesco.org/new/fr/unesco/events/prizes-and-celebrations/celebrations/international-days/world-press-freedom-day-2016/