La Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) propose un guide très intéressant intitulé "Recueil de règles de numérisation".

L’accessibilité et la manipulation relativement aisée des appareils de numérisation permettent une numérisation intensive des collections patrimoniales. Il est désormais fréquent qu’une institution d’envergure (musée, bibliothèque, centre d’archives) possède plusieurs ateliers de numérisation dans ses édifices et, en parallèle, sous-traite des opérations de numérisation à des sociétés privées. Cette multiplication d’intervenants entraîne irrémédiablement des différences dans le résultat final de la numérisation.

Comment s’assurer que le fichier numérique réponde à un niveau attendu de qualité, qu’il soit une représentation fidèle et intégrale du document original afin que l’usager ne se pose pas de questions sur l’intégrité de ce dernier (ex. : Ce document est-il complet ? Manque-t-il une page ou la page a-t-elle été cadrée au complet ? Est-ce que les couleurs sont justes ?). Et comment faire en sorte que des documents similaires aient les mêmes caractéristiques une fois numérisés, et ce, quels que soient l’opérateur, l’atelier et même l’appareil utilisé ou l’institution qui le produise. L’harmonisation des pratiques de numérisation devient donc incontournable.

Ce recueil est destiné avant tout aux opérateurs des équipements de numérisation pour leur permettre de numériser des collections patrimoniales, archivistiques et muséales de façon homogène et adaptée aux besoins.

Voici les principaux points présents dans le sommaire :

  • Objectifs de la numérisation ;
  • Spécifications techniques liées à la prise de vue ;
  • Méthodes pour produire une image de qualité ;
  • Règles de prises de vues ;
  • Présentation des fiches ;
  • Documents sur support opaque ;
  • Documents transparents ;
  • Objets.

Consulter ce guide (au format PDF : 4,5 Mo) : http://collections.banq.qc.ca/bitstream/52327/2426216/1/4671601.pdf