Un sujet désormais porteur

Les Éditions Eyrolles, dans la collection Marketing/communication, dans la série Livres Outils, viennent de publier un ouvrage intitulé "Agir sur l'e-réputation de l'entreprise : Développer de défendre son identité numérique" sous la plume de Benjamin Rosoor.

Agir sur l'e-réputation de l'entreprise

"Alors que le Web social est en pleine évolution, l'e-réputation est un enjeu stratégique majeur pour les entreprises qui souhaitent se différencier de leurs concurrents et générer des ventes.
Mais dans cette multitude d'usages et de supports, comment contrôler ce qui se dit sur Internet à propos de sa marque et de son image ?
En s'appuyant sur de nombreux cas, cet ouvrage propose une méthodologie détaillée pour engager au nom de votre entreprise la conversation sur les réseaux sociaux de manière fiable et efficace.
Il présente, témoignages d'experts à l'appui, tous les outils pour construire, défendre et développer sa réputation sur Internet via le micro-blogging (Twitter), les réseaux sociaux (Facebook, Google+), les sites participatifs, etc.
"

Source : extrait de la 4ème de couverture de l'ouvrage

Retours d'expérience et études de cas intéressants

Le point fort de cet ouvrage est en effet de s'appuyer sur des retours d'expérience et des cas réels. Il inclut également des entretiens avec quelques responsables de communication.

L'ouvrage dispense en outre les quelques conseils et méthodes classiques pour construire l'image numérique d'une entreprise, comme par exemple de se créer une page sur les principaux réseaux sociaux ou encore des conseils désormais connus de tous comme "Être très réactif" pour défendre son identité. L'ouvrage constitue donc une bonne première approche de l'e-réputation.

Là où il laissera le lecteur sur sa faim, c'est que les conseils et les lignes méthodologiques ne sont pas assortis de la présentation, voire de la simple mention des nécessaires outils de veille et de suivi d'image que tout bon professionnel de l'e-réputation se doit de connaître. Rien n'est dit non plus sur l'art du référencement naturel et gratuit, indispensable pour être bien présent sur le net ou pour bien "noyer" des propos négatifs (à défaut de les faire supprimer) sous des publications positives mieux référencées.

Le terrain juridique tout juste effleuré

Il en est de même, bien sûr, pour les aspects juridiques qui ne sont qu'à peine effleurés. Nous disons "bien sûr" : rares sont les professionnels qui ont conscience de ce volet pourtant essentiel de l'e-réputation. Le sous-chapitre "S'adapter à une législation mouvante", page 34, survole quelques trais essentiels de la loi française, et évoque le 1er amendement de la constitution des États-Unis. Il semble que l'aspect juridique ne soit pris en compte que sous l'angle des poursuites en justice (quelques décisions de justice sont citées). D'où cette assertion étonnante, page 76, du sous-titre "L'option juridique et ses limites" du sous-chapitre "Organiser sa défense".

Silence sur l'approche juridique amiable et sur le droit international

S'il est vrai que l'option judiciaire (et non juridique) est fort limitée, comme nous le soulignons dans notre Livre blanc sur l'e-réputation (trop lente et inefficace lorsque les propos sont édités depuis l'étranger), l'option juridique, par le biais de l'approche juridique amiable, est fondamentale et fait le succès de nos missions d'e-réputation depuis 8 ans.

En outre, se borner à citer la seule loi française et la constitution américaine limite considérablement le champ potentiel du droit. Comment agir avec un certain poids juridique lorsque le détracteur est hors de portée du droit français, ce qui n'est pas qu'une hypothèse d'école sur Internet ?
Dans ce cas, il faut également maîtriser les droits des divers pays étrangers. Il n'est ainsi pas rare que Les Infostratèges, dans leurs missions de nettoyage du net, aient à invoquer ne serait-ce que la loi belge, luxembourgeoise, britannique ou allemande, pour ne citer que des pays proches et membres de l'Union européenne, mais parfois la loi canadienne, ou encore celle d'un des États des États-Unis... 

Un bon livre de communiquant

En conclusion, cet ouvrage de communiquant résume très bien en quelque 150 pages l'essentiel de ce qu'il faut savoir pour bien communiquer sur le net en vue d'éviter une é-réputation négative. Mais quant à fournir des détails précis, la démarche de l'auteur est sans doute la suivante : Est-ce qu'un grand chef livre tous les secrets de ses recettes ?

En savoir plus

Voir la présentation complète de l'ouvrage sur le site des Éditions Eyrolles :
www.eyrolles.com/Entreprise/Livre/agir-sur-l-e-r-putation-de-l-entreprise-9782212553680

Voir notre offre en matière d'e-réputation

Télécharger notre Livre blanc sur l'e-réputation