Les habitués du site de la CNIL (Commission nationale de l'informatique et des libertés) connaissent sans doute la rubrique "Vos traces" qui permet de découvrir quelles traces techniques l'internaute laisse sur Internet du seul fait qu'il navigue sur le réseau (nous ne parlons pas là des traces laissées volontairement sur les réseaux sociaux et plateformes Web 2.0).

Cette rubrique, présente de longue date sur le site de la CNIL, dès sa première version, vient d'être enrichie.

Démonstrations en ligne des techniques de profilage

Les sites internet exploitent les informations issues de la navigation et des recherches de l'internaute pour personnaliser leurs offres et leurs services. Cette collecte de données se fait le plus souvent à l'insu des internautes.
Dans sa rubrique Vos traces, la CNIL propose à l'internaute d'expérimenter les principales techniques de profilage à travers de nouvelles démonstrations.

Elle propose ainsi de tester quelques-unes des techniques mises en œuvre par les différents acteurs du web.

"Faites l'expérience et découvrez comment vous êtes pisté, tracé, profilé sur internet, et partez à la reconquête de vos libertés numériques !", ainsi se présente l'offre de démonstration sur le site de la CNIL.

Indépendamment de la démonstration en ligne, Vos traces propose 6 rubriques explicatives :

  • Votre ordinateur ;
  • L'historique de navigation ;
  • Les cookies ;
  • Les moteurs de recherche ;
  • Les échanges sur Internet ;
  • Les journaux de connexion.

L'article présentant la nouvelle rubrique Vos traces précise encore quelques points que tout citoyen "numérique" doit connaître et qwue la démonstration en ligne illustre :

  • Géolocalisation via l'adresse IP
  • Cookies et flash cookies
  • Historique des sites visités
  • Publicité ciblée

Source : site de la CNIL ; article en date du 16 juin 2011.

La CNIL gardienne des libertés du citoyen

On en dira jamais assez combien la CNIL et ses personnels s'évertuent à faire connaître et respecter la loi Informatique fichiers et libertés, et par-delà celle-ci, les libertés des citoyens et d'en prendre la défense face aux menées liberticides d'où qu'elles viennent : des entreprises privées ou des pouvoirs publics, et tout spécialement dans le domaine du numérique en ligne encore mal connu et mal maîtrisé par l'internaute de base.

Rappelons également que la CNIL ne peut protéger le citoyen si lui-même ne se mobilise pas : le citoyen peut et doit s'appuyer sur la CNIL, notamment au moyen des plaintes dont l'exercice s'est depuis peu simplifiée avec la possibilité de les déposer en ligne sur le site de la Commission (notre actualité du 2 juin 2010).

Voir l'article entier : www.cnil.fr/la-cnil/actu-cnil/article/article/surfer-sur-internet-ca-laisse-des-traces...

La rubrique Vos traces : www.cnil.fr/vos-libertes/vos-traces

Bonne démonstration !