Lorsque l’on tape "Mediator" dans un moteur comme Google, les premiers résultats font apparaître nombre de publicités d’avocats proposant leurs services aux victimes potentielles de la molécule.

Rarement une affaire concernant un médicament n’aura impliqué autant d’acteurs (instances de santé, politiques, scientifiques, médecins, spécialistes…) et incité à se pencher en profondeur sur le système de pharmacovigilance  mais aussi les différentes relations entre  acteurs de la chaîne du médicament.

Partant du principe que pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de l’affaire, les outils de collecte et d’analyse d’information sur le web peuvent s'avérer précieux, la société Digimind vient de publier une étude intitulée "Mediator : Chronologies et cartographies des acteurs sur le web".

Ce document se propose donc de découvrir les différentes chronologies de l’actualité du Mediator ainsi que les cartographies des différentes organisations et personnes impactées.

Ainsi, un premier schéma permet notamment d'en savoir plus sur les noms évoqués autour du Mediator depuis 6 mois : Isoméride, Vastarel, Benfluorex, Cercle Hippocrate ou encore Amphétamine.

Un autre schéma dédié aux principaux acteurs nous donne les noms des organismes (instances publiques, associations et médias) mais également des personalités citées dans cette affaire.

Pour consulter l'étude : www.digimind.fr/actu/publications/infographies-web-veille/936-mediator-visualisation-des-chronologies-et-acteurs-du-web.htm