Un très court article non signé, publié dans Les Échos du 9 février dernier rend compte d'une étude du Development Institute International. Selon celle-ci, 40% des directeurs de communication ont été confrontés au cours de l'année 2009 à une crise médiatique autour de la réputation de leur entreprise. Le paradoxe est que 80% des budgets de communication ont été diminués.

Nous ne pouvons que qualifier cette attitude de politique à courte vue.

Au nom de la crise économique, les dirigeants croient pouvoir réduire les budgets les moins utiles : la communication - et dans une certaine mesure également : la formation. Grave raisonnement à très courte vue qui consiste à accepter de négliger son image dans une société où l'image prime tout, et où la guerre économique passe par la guerre de l'information, donc par les médias.

On touche pourtant aujourd'hui les dividendes négatifs du Web 2.0 : comme tout un chacun peut s'exprimer sur Internet, il peut faire et défaire des réputations en toute liberté et en tout anonymat. Sagesse et plus-value démocratique par excellence ? Ou porte ouverte à un jeu de massacre gratuit et anonyme ?

Sous le simple masque d'un pseudo, un internaute peut légitimement rendre compte de son mécontentement de consommateur. Mais sous le même système du pseudo, n'importe qui peut affirmer n'importe quelle contre-vérité propre à salir sans aucun fondement la réputation d'un produit et donc d'une entreprise. Vu de l'extérieur, bien malin qui saura distinguer le vrai témoignage de consommateur mécontent du faux destiné à nuire au produit, à la marque...

Il est donc regrettable que les entreprises ne prennent toujours pas en compte cette réalité qui devient de plus en plus dangereuse.

L'article des Échos en ligne : www.lesechos.fr/management/actu/020349480097-les---dircoms---a-rude-epreuve.htm

Voir aussi notre offre en e-réputation : http://notre-offre.les-infostrateges.com/competence/e-reputation

Notamment l'article De Beaumarchais à Internet, de la calomnie à l'e-réputation négative

Voir notre dossier spécial E-réputation : http://www.les-infostrateges.com/article/0807348/dossier-special-e-reputation