Il est un domaine de l'information qui a le vent en poupe : l'information géographique. Si la géographie est une science très ancienne, l'information géographique devient aujourd'hui stratégique de par les informations qu'elle peut fournir sur les territoires. La notion de Système d'information géographique (SIG) fait aujourd'hui partie du jargon de tout responsable informatique de collectivité publique, locale ou nationale. En effet, la géolocalisation de l'information permet de prendre des décisions en parfaite connaissance de cause (ramassage scolaire, zones inondables, localisation des personnes âgées en cas de plan canicule, fréquence, destinations et volume des transports suburbains en fonction des populations à transporter autour d'une métropole...) Pour le simple citoyen, c'est aussi la possibilité de localiser précisément l'entreprise où il a obtenu un entretien d'embauche, ou encore le restaurant où il va dîner ce soir.

C'est ainsi que fleurissent les Google Maps, Géoportail de l'IGN et autre Mappy, pour ne citer que ces quelques outils emblématiques sur le Web. C'est ainsi que l'IGN commercialise ses bases géographiques auprès des collectivités publiques ou privées qui veulent monter des SIG.

L'Institut géographique national (IGN) et son École nationale des sciences géographiques (ENSG) se sont associés au ministère de l'Éducation nationale pour offrir en ligne le Seveur éducatif dédié à l'information géographique (SEIG).

Très didactique, ce site propose entre autres de sensibiliser à la cartographie autour d'exemples visuels parlants à partir desquels le néophyte peut prendre conscience du fait que la carte n'est pas le territoire et que la qualité d'une cartographie - et son originalité, tant au sens commun qu'au sens du droit d'auteur - réside dans les choix de représentation du territoire, du matériel graphique pour signaler les éléments notables et dans la charte graphique, facilitant plus ou moins la consultation.

Le site : http://seig.ensg.eu