Google Suggest, cette nouvelle fonctionnalité qui permet de suggérer aux utilisateurs les recherches les plus courantes au fur et à mesure de la saisie de caractères dans la boite de recherche ,est peut-être un plus pour les internautes (voir notre brève du 28 août 2008 Google propose la recherche suggérée). Mais cela ne sera pas sans conséquences sur le référencement des sites web. Pas plus que sur l'e-réputation (encore appelée cyber-réputation, web-réputation ou réputation numérique) des personnes, des entreprises et des marques.

En effet, Google Suggest risque de modifier le trafic sur le web en concentrant les recherches autour de quelques combinaisons de mots-clés.

Parmi les premiers effets prévisibles :

  • Moins d'erreurs de frappe ou de fautes d’orthographe. Avec la suggestion de mots-clés bien orthographiés, les pages référencées contenant des erreurs seront écartées.
  • Vers un formatage des requêtes. Ainsi, les internautes qui sont habitués à formuler des requêtes relativement longues pourraient être tentés de cliquer sur une des suggestions avant d'avoir fini de saisir la requête initialement prévue. Inversement, les habitués des requêtes courtes (1 ou 2 mots) pourraient se tourner vers des suggestions contenant plus de mots-clés.
  • Une approche différente du référencement. En saisissant ses mots-clés stratégiques pour vérifier la visibilité de son site, le webmaster peut découvrir les combinaisons proches et les plus usitées par les internautes. Et donc effectuer certaines modifications pour tenter d'améliorer son positionnement sur ces requêtes secondaires.
  • Impact sur la réputation en ligne. Nous rejoignons totalement Olivier Duffez, du site Webrankinfo .com lorsqu'il remarque : "Google Suggest pourrait avoir des conséquences facheuses comme l'explique Martin Bowling () en prenant l'exemple d'Obama : la requête [Obama] ne fait apparaître (parmi les 10 pages web en page 1 des résultats) aucun résultat qui ternit l'image du candidat, sans doute grâce à un travail efficace de référencement et reputation management. Mais quand on tape Obama, Google Suggest met en avant des requêtes liées à des campagnes de dénigrement du candidat." Si l'on fait le même test sur la requête [Chirac], Google suggère certaines combinaisons embarassantes pour l'ancien Président de la République : "Chirac en prison", ""Chirac bourré", "Chirac le bruit et l'odeur"...


C'est donc l'un des points essentiels à retenir. À l'heure où la gestion de son e-réputation devient un enjeu stratégique important, Google Suggest est susceptible de compliquer la tâche de ceux qui gèrent l'identité numérique des entreprises, des personnalités ou encore des collectivités locales. Il ne suffira pas de travailler à l'affichage de résultats positifs dans les premières pages de résultats des moteurs de recherche. Il faudra, dans le même temps, surveiller de près les suggestions des moteurs elles-mêmes étroitement associées à des requêtes fréquemment formulées par des internautes à un instant T.

Voir aussi notre offre en e-réputation : http://notre-offre.les-infostrateges.com/competence/e-reputation
Voir notre dossier spécial E-réputation : http://www.les-infostrateges.com/article/0807348/dossier-special-e-reputation